td stereotype rumeur

STEREOTYPES ET PRE-JUGES

 

INTRO :

 

-          Stéréotype : théorie implicite de la personnalité que partage l’ensemble des membres d’un groupe à propos de l’ensemble des membres d’un autre groupe. 

Exemple : stéréotype sur l’Europe : « l’Europe idéale est celle où les français… »

 

 

 

-          Préjugé : attitude négative ou une prédisposition à adopter un comportement négatif envers un groupe ou envers les membres de ce groupe qui reposent sur une généralisation rigide et erronée.

Exemple : le sexisme et le racisme.

3 composantes :
               -cognitive : le stéréotype
               -affective : sentiment défavorable
               -comportementale : la discrimination

 

 

-          Discrimination : c’est un comportement négatif à l’égard des membres d’un groupe envers lequel nous entretenons des préjugés. C’est donc un passage à l’acte.

Différenciation d’un stéréotype et d’un préjugé :
Stéréotype : c’est positif ou négatif, il n’y a pas de passage à l’acte.

Préjugé : toujours négatif, il implique toujours un passage à l’acte.


I. Origine cognitives des stéréotypes

a)      Catégorisation sociale

Pour pouvoir traiter l’ensemble des informations qui nous entourent et simplifier notre environnement, nous catégorisons ces informations. On va appliquer une étiquette à chaque catégorie et à chaque catégorie, on va y mettre nos stéréotypes. Stéréotypes sur les membres de cette catégorie et les stéréotypes sur les caractéristiques de cette catégorie.
Les stéréotypes vont répondre au même fonctionnement que la catégorisation sociale, on y voit un : -effet de contraste et d’assimilation.
Effet de contraste :
c’est augmenter les différences entre les groupes / assimilation : c’est diminuer les différences à l’intérieur du groupe.

-effet d’homogénéisation :
                -endogroupe : c’est notre groupe d’appartenance
                -exogroupe : le groupe qui n’est pas notre groupe d’appartenance
effet d’homogénéisation : la ressemblance à l’intérieur des groupes sera plus importante pour l’exogroupe que pour l’endogroupe.
Dans l’exogroupe, tout les membres se ressemblent/ dans l’endogroupe, tout les membres sont différents.

-favoritisme de l’endogroupe : nous préférons les membres de notre propre groupe au détriment des membres de l’exogroupe

b)      Illusion de corrélation

Les évènements rares attirent beaucoup plus notre attention.
Lorsque 2 évènements sont rares, on a tendance à els associer et à établir une relation de cause à effet.

Exemple : Les membres d’une minorité sont moins nombreux que les membres d’une majorité. On sait que dans notre société les faits indésirables sont moins nombreux que les conduites positives.

 


II. Les conséquences des stéréotypes

a)      L’autoréalisation des prophéties

Définition : Lorsqu’un individu s’attend à un comportement particulier ou à certains traits de personnalités chez une cible, il a tendance à percevoir des indices qui confirment ces attentes et à provoquer un comportement conforme à ces attentes envers cette cible.

Exemple : L’effet Pygmalion (ROSENTHAL)
Quest : Ils se sont demandés si le fait d’avoir des stéréotypes sur un groupe peut influencer les performances de ce groupe ?
Hyp : Penser qu’un groupe est moins performant pourrait entrainer un moindre développement des performances de ce groupe.
Méthode : Ils leur ont fait passer un test de QI et ont gardé les résultats pour eux. 1 semaine après ils ont dit qu’ils allaient pouvoir prévoir le développement des enfants, certains aller avoir des difficultés et d’autres pas du tout. A la fin de l’année, ils leur ont fait repasser un test de QI. Ils ont observés que les enfants dits « à développement rapide » se sont beaucoup plus améliorés pendant l’année que les enfants dits à difficulté.
Ils ont perçu des indices de développement rapide ou de difficultés et ont développé un comportement conforme à leurs attentes.

b)      La menace du stéréotype

Lorsqu’un membre d’une catégorie dévalorisé se trouve dans une situation où il risque de confirmer un stéréotype associé à son groupe d’appartenance, il se trouve dans une situation de menace par le stéréotype. Cette menace est suffisante en soit pour détériorer les performances et ainsi provoquer la confirmation du stéréotype.
Un membre qui se trouve dans une situation de menace du stéréotype va confirmer la détérioration de ses performances.

Quest : Est-ce que la menace du stéréotype est suffisante pour confirmer ce stéréotype ?
Hyp : Le stéréotype lui-même aurait un effet direct sur les performances notamment lorsqu’il est rendu saillant(= quelque chose qu’on remarque).

Méthode : Les chercheurs se sont rendus dans une filière de mathématiques de très haut niveau à Stanford et on dit à des étudiantes de cette filière qu’elles avaient échoué à leurs épreuves de mathématiques. A l’autre groupe, on leur dit que cette épreuve visait à montrer la supériorité des hommes par rapport aux femmes en mathématiques (situation de menace). Pour finir on leur a demandé de remplir un questionnaire sur leurs perspectives d’avenir en informatique.

En situation de menace, elles disent que les mathématiques ce n’est pas si utile que ça et qu’elles n’ont pas envie de continuer dans ce domaine. Dans le premier domaine elle ne comte pas abandonner le domaine des mathématiques.

Conclusion : La menace du stéréotype est suffisante.

Autoréalisation des prophéties, c’est quelqu’un d’extérieur qui va percevoir et provoquer un comportement chez cette personne. Contrairement à la menace du stéréotype.

 

 

 

 

LES RUMEURS                                               

 

Rumeurs : c’est une donnée concrète qui est représentée comme vrai sans qu’aucune donnée permette de vérifier son exactitude.

Exp. : rumeur d’Orléans

 

Elles obéissent à une logique et à des règles, elles sont spontanées.

 

A quoi ça sert ??

 

1) processus destructif

 

Elle est utilisée comme un processus destructif.

On fait passer un relais, et au bout du 8ème, l’information initiale n’a plus rien à voir,

Il y a un principe de REDUCTION

 

Ça diminue jusque 4 relais et ensuite on a 30% et on a u

ne courbe qui reste identique

 

2) phénomène social

 

On prend plusieurs rumeurs qui ne diffèrent que dans des petits détails. Il y a une prolifération de ses détails : effets BOULE DE NEIGE

 

3) processus constructif 

 

 elle est souvent a la base d’un manque d’informations, ça permet a l’individu d’avancer.

 

Rumeur politique : elle sert a voir le comportement des gens avant que la chose n’arrive.

 

C’est inventé, irrationnelle et sans aucune base concrète

 

4) phénomène projectif

 

Rumeurs qui implique un groupe donc le groupe va mieux le mémoriser et va pouvoir avoir un contenu plus intact de l’information.

 

5) manifestation d’une pensée sociale

 

Rumeurs qui porte sur un groupe et va devoir évoluer pour palier à ces rumeurs (changer sa façon de penser)

 

6) récits

 

Ce sont les faits rapportés

 

7) pathologie sociale

 

a) Chacun est susceptible de contracter et propager une maladie

    Donc chacun est susceptible d’apprendre et de diffuser une rumeur.

b) une maladie confère l’immunité

    On peut réentendre une rumeur mais pas la réapprendre

 

c) la maladie nécessite un contact entre le malade et le sujet

    La rumeur nécessite un contact entre l’émetteur et le récepteur

 

d) chacun individu a des chances de contact identique.

 

3 Facettes complémentaires :

 

-         assimilation sociale

Exp. Gens semblables entre eux

 

-         différenciation sociale

Rumeurs négatives on va la porter sur un groupe qui n’est pas le notre.

 

-         valeur pragmatique

Ça renvoie à une conclusion pratique à un conseil.

 

 

C’est quoi une rumeur ?

 

Attribution : quelque chose a quelqu’un

Fiable pour les individus

Evanouissement de la source

 

Négativité :

-         de crainte

-         d’angoisse

-         de corruption

-         d’espoir

 

Implication : la rumeur porte sur les gens qui la propage

Ils connaissent forcément les gens et ont un minimum de rapport avec la rumeur.

 

Instabilité : la rumeur est instable donc elle va se transformer

Les rumeurs ne vont jamais disparaître.

 

Pourquoi ?

 

U n scoop

Un lien social

Centré l’intérêt 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×