volley historique

Dans un sport, si on nous donne des règles, il faut les pousser, en faisant attention à ne pas les dépasser. On peut voir apparaitre des nouvelles techniques.

1895 : création du volley, ce n’est pas encore un sport durant 5ans, création de règles…

         Premier pays pratiqué c’est le canada (en salle) et ensuite au EU(en plein air)

1913 : premier championnat officiel, dit calendrier, dit règles… médiatique

A travers les guerres mondiale, les jeux américains débarquent sur les cotes françaises, a travaire le bataillons de Joinville

1921 la France l’intègre comme sport récréatif.

1924 : le volley est proposé pour entrer dans les Jeux olympiques, mais il faut attendre 1964 JO de Tokyo pour voir apparaitre le volley au haut niveau olympique.

1926 : création de la fédération française de volley

1948 : championnat d’Europe à Rome

1949 : championnat du monde à Prague

 

Le beach volley, appellation contrôlé ! uniquement 2*2

 

 

Evolution des formes sociales de pratique :

Autant de nombre et de mixité pour jouer au volley, on adapter les terrains en fonction du nombre de joueur.

Le beach apparait au JO en 1996

 

Les conditions d’entrainement : avoir une programmation d’entrainement : séparer l’entrainemane de la compétition, la place qui va être développé : fini l’auto arbitrage…

A partir de régionale jusqu'à nationale on a 2 arbitres, et en dessous on en a que un

En N1 on a des ramasseurs de balles (2),on joue avec le système des 3 ballons

En pro (a,b, championnat) on a des juges de ligne qui sont au 4 coins. Puis on a la table de marque, une personne est attitré pour écrire sur la feuille de match, il n’y en a pas besoin < Régionale

L’évolution des matériaux : ballon en cuir, maintenant des ballons synthétiques.

On a diminué  le nombre de passe : au départ c’était illimité supprimé en 1920. Le dribling était autorisé également.

 

Evolution du temps de jeu  au départ on jouer au nombre de service.

Les sets étaient de 21points, puis 15points. Pour marquer un point, il fallait avoir le service ! ce qui était long.

 

Règle de favoriser l’attaque : interdiction de contrer au service ( on peux servir smatcher)

 

Niveau pratique…

Une idée dans tout les contacts, pour que ça soit équilibré, sans bruit dans les contact, en attendant que l’équipe fasse une faute ! les réceptions étaient plus difficile avec le ballon en cuir… donc il fallait être placé avant pour la reception pour éviter de faire du bruit. La réception et la phase d’attaque devaient être irréprochable.

 

Les technique sont bien au service de la tactique

…………………………………………………………………………………………

 

Illustration vidéo pour voir l’évolution du volley

 

Années 50 : on prend du recul, on est pas directement au filet ! l’intension d’agresser l’adversaire son quasi  inexistante, présence du smatch et du contre son utilisé. Role :2lignes assez alléatoire, on vois 4joueurs dans les 3metres, et 2 dans l’arrière du terrain. On joue sur l’avant, rarement sur l’arrière. Début du rôle du passeur, système d’attaque pauvre. On est sur un jeu ou on prend de la vitesse en jouant sur 2 touches !  volonté d’amener le ballon dans l’espace de marque favorable. Service cuillère est le service utilisé, avec le service balancé.

 

Année 60/70 : on défend loin dans le terrain, et si la balle est rapprochée, on a la capacité a ce déplacer. On joue avec plusieurs tempo, ce qui va mettre en difficulté l’adversaire (des incertitudes). Tout va tourner autour de l’attaque pour aller plus vite. Occupation plus importante de l’occupation du terrain ! tecnique de déplacement changes, pas chassé, course avant arrière

 

Année 70/80 : 3attaquants

Année 80 : on va inclure des attaquants capable d’attaquer de loin.

                               Dans  ces années la nationalité jouée beaucoup ! les japonnais étant plus petit on développé un jeu rapide, avec un changement de zone (cad l’attaquant gauche va faire une appelle de balle au centre et le joueur central appelle a gauche, ce qui déstabilise la défence)

 

Année 80/90 : attaques plus puissante, course d’élan plus dynamique. On utilise le jeu au 3 mètres. Le passeur devient le joueur technique de l’équipe. Dans ces années ci les réceptionneurs ce spécialisent. Le service smatché commence a arriver

 

Année 90/2000 : utilisation du service smatché, 4/6 ou5/6 savent smatché, les autres servent en pied flottant ! mais pu de service pied au sol.

Le première intention était d’être un gardien de but.

L’intention qui c’est dégager des d’amener une attaque. Jouer dans des espaces libre, joué sur un joueur faible, ou directement au sol. Dans un temps supérieur, c’est un jeu de spécialisation de rôles. Passeur unique, attanquant au filet,

la volonté d’augmenter le front d’attaque. A ce niveau, même si on spécialiser on est dans le jeu passe avant, et les trajectoires sont hautes

Volonté de créer de l’incertitude spaciale : avec des gens qui attaque a gauche a droite

Incertitude temporelle : mettre l’attaquant en 1 contre 1 ou 1contre 0

 

Dans le règlement actuel on a parlé des temps mort technique (a 8 et 16 pts, a chaque set) et temps mort tactique (2 temps mort par set)

La position des joueurs entre eux. En fonctione de son poste et vis-à-vis

Contact autorisé , la balle doublé lors dela premiere balle, le compte n’est pas concidéré comme une touche.

Le contre reste une entité, un seul contact qui ne compte pas dans le nombre de touche. Si un arrière saut au contre et ne toucha pas le ballon il n’y a pas faute, si il le touche il a faut. Si l’arrière et l’avant vont au contre il y a faute. En jeu 4/4.

Les contacts francs sont autorisés.

 

 

Les ballons doivent passés a l’intérieur des mires.

 

L’invasion est d’empiété en dessous des mires, il y a faute si il y a un pied complet dans le terrain adverse.par contre aucune tolérance pour le reste du corp. Il y a faute si on touche volontairement le filet. En tant que attaquant, si on touche le haut du filet (la bande blanche) je fais faute quand on a attaqué, mais si on la fait avant d’attaquer ou de défendre il n’y a pas faute.

 

 

 Les sanctions : l’arbitre n’est pas la pour sanctionner, mais pour gérer le jeu. Mais il peut en donner. D’’abord de signaler verbalement les fautes. Si cela ne suffit pas un carton jaune, on est averti c’est marqué sur la feuille de match, on perd le service, et point direct pour l’adversaire. Carton rouge expulsé pour le set, pas de pénalité pour le point. Le joueur ce place dans une aire de pénalité. Conséquence on peut prendre carton jaune et rouge dans la même main, on est exclue du terrain. Ensuite pour chaque fait cela repasse en commission, qui peux attribuer des sanctions plus sevère.

 

Dans une équipe on a au minimum un capitaine, il y a toujours une personne sur le terrain qui est capitaine. Seul le capitaine a le droit de parler aux arbitres. Il a le droit de demander des temps morts, des changements, et des explications.

Si on a un entraineur, il a les même dérogatives, mais n’a pas le droit de parler avec l’arbitre.

 

Les gestes d’arbitrages.

                Il faut connaitre les gestes de base.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×