les vaiseau

Les vaisseaux

 

 

            I- Généralités

                        a) Rôles

➢     Rappel

Le systéme cardiovasculaire fonctionne comme un immense réseau de distribution et de collecte

Il dispose d'une pompe (coeur), un réseau de circulation et un liquide circulant dans ce réseau

Il est caractérisé par son extréme densité (irrigation des recoins les plus éloignés de l'organisme)

 

➢     Caractéristique du système vasculaire

Les «tuyaux ne sont pas innertes»

Ils possédent 2 qualités essentielle:

            - la capacité de réduire le calibre (diamétre inférieur) des vaisseaux (vasoconstriction)

            - la capacité d'accepter une augmentation du calibre (vasodilatation) sans dommage structurels

Il y a la présence de fibres élastiques et musculaires dans les parois

 

Vasoconstriction et vasodilatation viennent en appui du travail cardiaque et des mécanismes de distribution préférentielle

 

exemple:

            la rougeur constaté aprés une course correspond à une vasodilatation des capillaires superficiels

                        permet d'augmenter les surfaces de contact entre les capillaires et la peau et faciliter l'élimination de la chaleur produite par le travail musculaire

            à l'inverse le froid provoque une vasoconstriction qui permet d'évacuer les parties de chaleur 

 

                        b) Classification

Les vaisseaux

Les veines

Les capillaires

Les artères

 

 

 

 

 

 

 

 


Artères:

 Système distributeur

systéme ramifiée élastique   issu du coeur

se ramiffie en:

–      artères moyennes musculaire

–      - petites artères (artèrioles) de calibre inférieur au contact des

organes

 

Veines:

Système collecteur

grosses veines qui reviennent vers le coeur           

petites veines de calibre inférieur qui se jettent dans les grosses veines, veinules au contact des organes     

 

Capillaires:

 Système d'échangeur         

ensemble de vaisseau très fin

pénétrant dans les tissus au  contact des différentes cellules

zone unique d'échange entre  les vaisseaux et les cellules

ils  font suite aux artèrioles en  traversant les tissus et se terminent dans les veinules

Nombres:

            - externe à la ramification

            - les artères depuis l'aorte jusqu'aux artèriolex (0,16 x 109)

            - des veines depuis les veinules jusqu'aux veines caves (2)

            - réseau capillaire très dense (5x 109)

 

 

Diamétre:

            - de quelques centimétres (2,6 cm pour l'aorte) jusqu'à quelques centiémes de milimétre pour les artèrioles

            - de quelques centimétres (3,2 pour les veines caves) à quelques centiémes de milimétre

pour les petites vénules

            - on arrive au stade de dixiéme de millimétres de centimétres pour les capillaires

 

 

Sections cumulées:

            - de plusieurs cm² (5,3 cm² pour l'aorte et 1,8 cm² pour les 2 veines caves) à 500 mm² pour les artérioles, 2700 cm² pour les veinules et 3500 cm² pour les capillaires

 

 

Volume vasculaire:

            - pour 4,4 L de sang (sans le coeur) environ 800mL sont dans les artères, 300mL dans les capillaires et 3,3L dans les veines

 

 

 

 

 

 

            II- Structure

                        a) Artères

➢     Caractéristiques

Il y a 3 couches successives:

            - un revêtement interne ou tunica intima

                        la face intene est très lisse, ce qui permet un écoulement du sang et une diminution des résistances au frottement

 

            - une couche moyenne ou tunica media

                        composée de 2 types de fibres musculaires (lisse et élastique)

 

            - une couche externe ou tunica externa ou advertice

                        composée de tissu conjonctif ce qui permet l'adérence du vaisseau aux tissus voisins

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces 3 couches se retrouvent de manière différentes selon les vaisseaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au niveau de la tunica média on a:

            - les fibres lisse:

                        composante contractile

                        responstable du pouvoir de vasoconstriction

            - les fibres élastiques:

                        composante élastique

                        responsable du mécanisme de vasodilatation

 

➢     Adaptabilité des structures

 

3 couches présentes

selon le type d'artère la tunica media peut présenter une répartition en fibres musculaire-fibres élastiques différentes

 

                                              

AORTE

 

 


Artère de gros calibre ou proche du coeur

Fibre élastique

            - proportion supérieure de fibres

Fibre musculaire

élastiques                                                                                         

→ permet d'absorber  une  partie de la  pression

Tissu conjonctif

systolique et de la redistribuer dans le        temps

            - proportion plus faible de fibres musculaires

                       

 

 

artèriole

                       

           

Artériole ou artère de petit calibre

Fibre élastique

            -proportion plus faible de fibres élastique

Fibre musculaire

            - proportion supérieure de fibres musculaires

Tissu conjonctif

→ permet la constriction des vaisseau et                                       aide à la progression du flux sanguin

 

 

                        b) Veines

Elles sont constituée de 3 couches:

            - tunica intima

            - tunica média

            - tunica externa

 

Il y a une faible quantité de fibre musculaire (tunica média)qui peut être absent dans certaines veines de petit calibre

            → faible pouvoir de constriction mais il existe quand même

Il n'y a pas de fibre élastique, comme c'est une structure très peu rigide et compressible par les mouvements des organes (pompe musculaire) pour favoriser la progression du sang vers le coeur

La particularité du réseau veineux, est qu'au niveau de la tunica intima il y a la présence d'excroissance vers l'intérieur (valves) autorisant le passage du sang dans un sens et limitant le retour en arrière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                        c) Capillaires

C'est une ramification ultime du réseau

capillaire

Ce réseau est très dense de canalisation de

taille très réduites (environ 5µm de diamètre

pour 1µm d'épaisseur)

Il penétre jusqu'au coeur des tissus au contact

des cellules (fibres musculaires)

La vont se produire tous les échanges (eau, gaz,

nutriments, déchets)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est une structure composé :

            - d'une seule couche de cellule

            - d'une membrane bassale    assurant la tenue

 

Son rôle est de permetre tous les échanges avec les organes

La structure mono couche est adapté pour permetre les échanges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les échanges se font à travers la membrane:

            - par diffusion cellulaire (directe ou par vésicules pinocytaire)

            - par difussion à travers les jonctions  cellulaire

            - à travers certains pores appelé fenestration (ce sont de grosses molécules)

 

            d) Notion de micro circulation

Elle est constituée d'une artériole, d'un réseau capillaire et d'une veinule

 

➢     Anastomose artério-veineuse (AVA)

Son rôle est de dériver une partie du sang d e l'artériole vers la veinule

 

➢     Canal préférentiel

Il contourne la micro circulation avec  le même rôle que l'AVA

 

➢     Sphincter prè capillaire

Il permet d'obturer les capillaires vrais et de doserla densité ou réseau capillaire ouvert

Le réseau s'adapte en fonction des besoins:

            - repos: réseau faiblement ouvert

            - effort: densification pour faciliter les approvisionnement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            III- Hémodynamique

C'est l'étude du sang dans les vaisseaux

 

            a) Caractéristiques

C'est par la pulsabilité que l'écoulement du sang se fait dans les artères

Après la systole ventriculaire et l'ouverture des valves semi lunaire aortique et pulmonaire une importante quantité de sang (VES) est propulsé dans l'artère

Ce qui provoque une élévation de la pression de l'artère (cette pression est absorbée en partie grâce à l'élasticité de la tunica média et restituée dans la durée)

Pendant la diastole, il y a une baisse de la pression dans l'artère

La pulsabilité est donc une succession de pressions hautes (systolique) et de pressions basses (diastolique)


Les valeurs obtenues déterminent la pression artérielleLa pression artérielle est donc toujours annoncée à l'aide de 2 chiffres

Le premier indiquant la pression systolique

Le second indiquant la pression diastolique

Par exemple 12-8: 120 mm rg en pression systolique

                                  80 mm rg en pression diastolique

 

Dans le coeur vont se succeder:

            - des pressions hautes (systolique de différentes valeurs mais proche de 120 mm rg)

            - des pressions basses (diastolique de différentes valeurs mais proche de 0)

 

Dans les vaisseaux amortissuers élastiques (aorte et artère pulmonaire) il y a  pulsabilité avec

            - la pression haute de valeur identique (environ 120 mm rg)

            - la pression bassse de valeur idendique (environ 80 mm rg)

En diastole, du sang demeure dans les artères avec une certaine pression

 

Lorsque l'on s'éloigne du coeur la pulsabilité est maintenue:

            - avec une diminution régulière des pressions hautes

            - avec une diminution régulière des pressions basses

            - avec une diminution régulière de l'écart entre «pression haute» et «pression basse»

 

Au niveau des capillaires on aboutit:

            - à un écartement lamellaire (disparition des pressions hautes et basses

            - baisse régulière de la pression

 

Dans le réseau veineux la pression continue à décroitre jusqu'à des valeurs très faible proches de la pression

Le retour au coeur est facilité par les mécanismes de pompe musculaire respiratoire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site