democratisation de l ecole

Démocratiser, car diffusion du savoir qui augmente et qui est pour tous. Car aussi égalisation des chances de réussite.

 

Il y a démocratisation,

ð  99% des jeunes qui sont scolarisés jusque 16ans.

ð  Les 1% qui ne vont pas à l’école sont suivit par les parents. (Cours par les parents).

Mais pas démocratisation,

ð  10% des élèves les moins scolarisés appartiennent à une même classe sociale.

ð  Donc question de l’égalité des chances ?

 

Il y a démocratisation extrême,

ð  Dès 1881 = apparition de l’école gratuite (aides…)

Mais,

ð  Ecoles payantes qui subsistent et qui sont prisées.

 

Il y a démocratisation des structures,

ð  Elles deviennent de plus en plus uniques.

ð  Etablissements communs.

Mais par tant que cela,

ð  Carte scolaire.

ð  Brevet comme élément de sélection pour l’entrée, concours d’entrée en 6ième

 

Question…

ð  Est-on vraiment sur l’égalité des chances ?

 

N’est-ce pas un leur, pour faire les mêmes effets plus tard ?

Classes de niveau (européennes, technologiques, apprentissage…)

ð  Sélection des élèves = pas démocratisation.

ð  Notons un élève qui a redoublé le CP à 85% de chances de ne pas obtenir le BAC général. Mais, dans l’autre sens cela n’est pas une évidence.

ð  On garde les voies générales et technologiques.

 

Démocratisation puisque,

ð  Accès à des programmes et des exams communs.

Mais pas toujours,

ð  Des exams ne comptent pas, tels que le brevet, le BEP, le CAP, puisque que la culture du secondaire reste présente.

 

L’école doit donner un savoir minimal ou un savoir commun ?

Démocratisation par l’homogénéisation de l’enseignement,

ð  Les enseignants ont tous la même formation.

Mais pas toujours,

ð  Formation des enseignants est très disciplinaire et peu pédagogique.

ð  Affectation des jeunes professeurs.

ð  La formation continue des professeurs est faible, basée sur le volontariat  = tout le monde n’est pas obligé de faire une formation continue.

ð  Donner plus de moyen au moins bons élèves = ZEP.

ð  Aide de discrimination positive.

 

On ne parle pas d’égalité des chances, mais plutôt d’équité des chances.

L’école devrait s’intéresser à l’équité des résultats.

 

Démocratisation par l’école du mérite,

ð  Elle prouverait ce que tu mérites quelque soit ta classe sociale.

Mais,

ð  Elle reste quand même une école de sélection par la famille dans laquelle on vit.

ð  Problème au niveau des inégalités.

 

L’école créé ou diminue l’inégalité.

 

Comment diminuer les inégalités ?

L’école doit réfléchir sur les problèmes suivants :

-         Aux savoirs scolaires.

-         Aux programmes.

 

Qu’est-ce qui est obligatoire pour tous ? Qu’est ce qui doit se différencier par la suite ?

-         Socle commun des connaissances = culture commune avant même la sélection (ce que tt le monde doit savoir à 16ans).

  • Ses savoirs doivent être acquis dans le temps scolaire.
  • Savoirs scolaires qui doivent être progressifs.

 

Mode de transmission des savoirs ?

-         Différentes selon les élèves.

 

Passage des savoirs savants aux savoirs scolaires = transposition didactique.

 

Les 4 grands changements de l’école :

-         L’enseignement n’est plus réservé aux héritiers.

  • Pb = arrêter la plainte pédagogique « c’était mieux avant ».

-         Multiplication des diplômes (création de diplômes)

  • Pb = amène des conduites instrumentalistes, càd une conduites liées qu’aux résultats. C’est du consumérisme scolaire (consommation d’infos, l’objectif étant le résultat, le diplôme et rien d’autre).

-         L’enseignant est un pédagogue = personne qui essaye de faire réussir des gens qui ont du mal.

  • On veut faire réussir tout le monde.

-         L’école n’a plus le monopole du savoir = accès à la culture ne se fait pas que par l’école.

  • L’école devient un accès spécifique du savoir.
  • Pb = des nouvelles cultures apparaissent, telles que le hip-hop. Ceci pose le pb de les enseigner ou non à l’école ?
  • Pb = Où s’arrête la culture scolaire et la culture culturelle ? Diversification de la culture.

 

 

 

Schéma récapitulatif :

 

 

Démocratisation

 

 

 

 

 

 


Ecole selon le milieu social = avt à l’école, il y avait sélection

 

 

 

 

 


Ecole des dons = vérifications des savoirs que pour les riches

 

 

 

 

 


Ecole du mérite = prouve que même si t’es pas riche, tu mérite d’aller là (démocratisation)

 

 

 

 

Le mérite = travail + talent

C’est l’école qui a commencé à sélectionner.

 

Avant = obligation scolaire (démocratique).

Aujourd’hui = obligation de résultat pour tous.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site